Pourquoi? Pour qui?

Sur cette page, vous pourrez retrouver des interviews ou bien des anecdotes.
Cette page permettra de découvrir la grande famille du CKC St Mihiel

Guillaume SION

Pour commencer cette page, nous allons rentrer dans l'intimité de Guillaume qui est actuellement au Pôle Espoir de Dijon.

Ckc St-Mihiel: "Bonjour Guillaume, est ce que tu peux te présenter en quelques mots? 
Guillaume Sion : Bonjour et merci de s'intéresser à mon parcours. Je m'appelle Guillaume, j'ai 16 ans, je suis au club de kayak depuis que je suis en cinquième (2010) et j'ai commencé l'entraînement en canoë avec Nicu en 2012 après avoir fait les régates de l'espoir en kayak.


CKCSM : Est ce que tu peux me détailler un peu ton parcours, de tes premiers coups de pagaie à aujourd’hui? 
G.S : J'ai commencé par faire un peu d'eau vive avec Denis au bain de soldats le mercredi et le dimanche puis j'ai commencé tranquillement la ligne durant un stage des vacances de pâques, j'ai pu faire quelques compets et ça m'a plu. J'ai été sélectionné aux régates minime de mantes la jolie en 2012 où nous avions fait quatrième sur le K4 3000m.
C'est seulement après que j'ai commencé le canoë dans un gros delta. Je me suis pris a l'entraînement avec Corentin et Loïc (avec qui j'avais commencé) en ayant pour exemple Pierrick, que nous regardions s'entraîner.


CKCSMTu t’entraines maintenant sur Dijon, comment ça se passe une semaine type?
G.S. : J'ai décidé d'aller a Dijon m'entrainer après deux ans d'entraînement à Saint Mihiel pour avoir plus de concurrence avec des canoës. En semaine, je m'entraine deux fois par jour sauf le lundi et le vendredi, avant et après les cours. Sur la semaine, j'ai environ trois muscus, un a deux course a pied et le reste en bateau. Dijon et l'emploi du temps aménagé m'offrent la possibilité de m'entrainer plus souvent qu'à Commercy.


CKCSM : Comment tu vis ton éloignement de Saint Mihiel? Le changement n’a pas été trop dur?
G.S. : Pour l'éloignement de Saint-Mihiel, ça va. C'est sure qu'au début ça fait bizarre d'atterrir dans un lycée à 200 km de chez soit où l'on ne connait que quelques personnes mais on s'y fait vite. A la charge d'entraînement aussi, bien que certaines semaines étaient très dures.


CKCSM : Comment s’est passée cette année pour toi?
G.S : Je ne pensais vraiment pas être sélectionné aux piges (sélections équipe de France) cette année, et j'étais vraiment content. Surtout de la place sur le 200m (1er droitier) que je n'attendais pas tellement. Après, l'année a été dure, et je suis tombé malade plusieurs fois, notamment a cause de la fatigue, et pendant les tests n°3 où j'ai eu peur de ne pas être pris aux piges.


CKCSM : Aujourd’hui, maintenant que ton avenir àDijon est assuré, comment vois tu la suite? 
G.S :Au mieux, et si les portes s'ouvraient a moi, je voudrais rester a Dijon jusqu'à la fin de l'année prochaine et intégrer le pôle France de Nancy pour ma dernière année du cycle de lycée. A très court terme j'aimerais me sélectionner à l'une des compétitions internationales à l'issue des championnats de France de juillet. 


CKCSM :Et l’école dans tout ça?
G.S : Je suis en 1ere S à côté de Dijon, dans un lycée majoritairement sportif. J'ai intégré le cycle (première et terminale en 3 ans) pour avoir un emploi du temps aménagé.


CKCSM : Quels sont tes prochains objectifs?
G.S : J'aimerais me qualifier à une compétition internationale après les championnats de France, aux Europe au mieux, ou aux Olympics Hopes et pourquoi pas espérer un podium. 


CKCSM : Tu étais il y a peu de temps à l’école de pagaie de St Mihiel, quel message tu aurais à passer aux nouveaux pratiquants pour atteindre ton niveau?
G.S :D'essayer les compétitions et la lignes, venir aux séances avec les "grands". Je n'avais pensé faire de compétition en prenant ma première licence mais j'ai ai vite pris goût, par l'équipe de Lorraine, et Pierrick et ses résultats, qui était un modèle.
J'espère que comme Pierrick, je pourrais donner envie aux jeunes de s'entraîner


CKCSM : je te remercie de m’avoir accordé un peu de temps et je te souhaite une bonne fin de préparation pour atteindre tes objectifs.
G.S : Merci pour la petite interview, je vais faire de mon mieux pour la suite!

Propos recueillis le 10 Juin 2015
11096658_1561842957437699_26353750275782434_n.jpg
Guillaume2.jpg

Théo HAXEL

Afin de continuer à découvrir nos athlètes, ce mois-ci, c'est au tour de Théo Haxel.


CKC St-Mihiel : Bonjour Théo, pour commencer, je tenais à te féliciter pour ta 4ème place en K1 500m pour tes premiers championnats de France. Mais est-ce que tu peux te présenter en quelques mots? 

Théo Haxel : Salut et merci, alors je m'appelle Théo Haxel, j'ai 13 ans je suis au collège "Les avrils" en classe sportive. Je pratique le kayak au canoë-kayak club de Saint-Mihel.

 

CKCSM : Est-ce que tu peux me raconter un peu ton parcours? 

T.H :Tout d'abord il y a eu mes premières compétitions qui ce sont déroulées en Allemagne. Ensuite sont vite arrivées les régates nationale de l'espoir (championnat de France minime par région) à partir de ce moment, c'est devenu un plus sérieux. Pour ma première compétition à ce niveau, j'ai décroché la 4ème place en k1 500m.

 

CKCSM : Pourquoi le kayak? Dans un monde où beaucoup rêvent de football…

T.H : J'ai choisi le kayak car Paul (Collot) et Gautier (Martin) me racontaient souvent en primaire ce qu'ils faisaient en eaux vives, et cela m'a donné envie de pratiquer. C'est ainsi que j'ai choisi la kayak plutôt qu'un autre sport.

 

CKCSM : Racontes moi un peu ta dernière année jusqu’à ta 4ème place.

T.H : L'année précédente a été pleine d'entraînements qui m'ont permis de progresser. Grace à cette progression, j'ai passé avec succès les tests pour intégrer l'équipe de Lorraine minime. Ensuite, la victoire aux championnats de Lorraine m'a fait gagner ma place en monoplace pour les régate nationales.

 

CKCSM : Et si c’était à refaire? que changerais-tu?

T.H : Si c'était à refaire, je changerai juste un manque de sérieux de ma part sur certains entraînements. Je pense que j'aurai du venir plus régulièrement aux entraînements pour me permettre de décrocher une médaille. Et je me rajouterai des exercices musculaire plus dur que je fais chez moi.

 

CKCSM : Maintenant que tu as goûté aux premiers rôles nationaux, quels sont tes objectifs pour l’année prochaine? Et pour les années futures?

T.H : Mon objectif pour l'année prochaine est de gagner les régates en monoplace. Et à long terme, continuer à m'imposer dans la hiérarchie nationale.

 

CKCSM : Qu’est ce qui fait ta force en kayak?

T.H : Je ne sais pas vraiment ce qui fait ma force. Je me donne à fond, je pense à ce que je fais, et en général les résultats suivent

 

CKCSM : Et l’école dans tout ça?

T.H : Je rentre en 4ème donc ça va être un peu plus dur, mais bon je vais tenter d'avoir 16 car cette année j'ai eu 15,73. Je vais essayer de ne pas baisser ma moyenne.

 

CKCSM : Qu’est ce que tu pourrais faire, ou dire, à tes coéquipiers ou aux plus jeunes pour les motiver à goûter à ce niveau? Et comment faire?

T.H : Il faudrait leur dire de se déchirer aux entraînements et ils verront par eux même que ça paye rapidement. Mais aussi que même si faire une mauvaise place est décevant il ne doivent jamais abandonner leurs objectifs

 

 Merci Théo, profites bien de tes vacances et je te souhaite tout le meilleur pour toi l’année prochaine.


Propos recueillis le 27 Aout 2015.

11949632_829459463841441_1683479965_n.jpg
Capture decran 2015-08-27 a 21.56.00.png
création de site internet avec : www.quomodo.com